Auteur Sujet: Ransomwares, partie 3 : Comment se protéger ?  (Lu 678 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne David de Bitdefender

  • Habitué
  • **
  • Messages: 83
  • Réputation: 3
  • Hello world
    • Bitdefender
Ransomwares, partie 3 : Comment se protéger ?
« le: 18 juin 2015, 11:41 »

 
Toute résistance est-elle futile ?

Oui. Lorsque vous êtes infecté par un ransomware de type cryptoware, il est déjà trop tard, et il n’y a malheureusement pas grand-chose à faire pour récupérer vos fichiers en dehors de payer la rançon...
Vous souvenez-vous de Koler ? Dans certains cas comme celui-ci, les communications chiffrées du ransomware rendent particulièrement compliqué toute tentative de détection de ce type d’attaque avec des méthodes traditionnelles.
 
Non. Il est parfois possible de supprimer un ransomware. D’autre part, un ransomware arrive rarement tout seul et par hasard sur le poste d’un utilisateur, et de nombreuses mesures de prévention existent et la meilleure méthode est de ne pas être infecté.
 
Comment ne pas être infecté par un ransomware ?

1. Réalisez régulièrement des sauvegardes un support externe comme par exemple sur un disque dur ou sur une clé USB, qui ne sera connecté que pendant le temps de la sauvegarde, ou dans le cloud.
2. Gardez la fonction « contrôle du compte de l’utilisateur » (UAC, User Account Control,) activée. Ce mécanisme de protection intégré dans Windows vous avertit lorsque des modifications sont sur le point d’être faites sur le système et requièrent des droits d’Administrateur.
3. Utilisez une solution de sécurité avec des analyses en temps réel, ainsi que des modules anti-malware, anti-exploit et antispam. Conservez les paramétrages optimaux et mettez r constamment à jour cette solution.
4. Sur votre appareil mobile, n’installez pas d’application provenant de sources inconnues ou depuis des stores non-officiels. Installez également une solution de protection pour votre appareil.
5. Surfez responsable : évitez les sites douteux, ne cliquez pas sur des liens suspicieux, n’ouvrez pas la pièce jointe de l’e-mail d’un inconnu. Pour les plus aguerris, vous pouvez opter pour une extension de navigateur qui bloque le JavaScript (telle que NoScript).
6. Utilisez un bloqueur de publicité pour limiter les publicités malveillantes.
7. Utilisez un filtre antispam pour réduire le nombre de mails malveillants.
8. Virtualisez Flash si possible ou désactivez le car il est souvent utilisé comme vecteur d’infection, pensez au minimum à toujours le mettre à jour (certains sites gèrent maintenant le HTML5 pour les vidéos).
9. Ajustez les réglages de sécurité de votre navigateur pour en améliorer le niveau de protection.
10. Maintenez votre système d’exploitation à jour ainsi que vos programmes et vos extensions de navigateur, en particulier Java, Adobe Reader et Microsoft Silverlight. Les exploits utilisent leurs failles pour installer automatiquement des malwares.
 
Source et article complet